Nice … Où et quand faire le marché ?

Nice … Où et quand faire le marché ?

Chaque semaine les quartiers de Nice vivent au rythme des marchés, véritables institutions dans le sud de la France. Du célèbre marché aux fleurs du cours Saleya présenté dans tous les guides touristiques au marché traditionnel de La Libération, voici un petit aperçu des marchés de notre ville.

Le marché du cours Saleya : le plus célèbre.

Le Cours Saleya est l’une des places les plus animées du Vieux-Nice où se tient le marché aux primeurs (fruits et légumes) et le marché aux fleurs. Le marché aux fleurs est classé par le Conseil National des Arts Culinaires parmi les marchés d’exception en France. Abritées par de jolies tentures rayées, on trouve des centaines de fleurs : géraniums, roses, agrumes, cactus et même des oliviers !

De l’autre côté du cours Saleya, Le marché aux fruits et légumes est un véritable marché méditerranéen, chaleureux et plein de vie. Une vraie carte postale ! Niçois et touristes se mêlent pour acheter fruits, légumes, produits locaux provenant de l’arrière-pays niçois et pour y manger une Socca. On vous le conseille tôt le matin, après un petit café en terrasse, l’ambiance y est unique ! Le marché ferme vers 13.00.

Fermeture : Lundi toute la journée.

En plus de ce marché traditionnel, vous trouverez tous les lundis les antiquaires qui remplacent les fleurs et les légumes ! Les amoureux de vieux meubles et bibelots ainsi que les amateurs de curiosités seront comblés dans ce marché où on trouve toutes sortes d’objets.

Le marché à la brocante s’installe sur le Cours tous les lundis de 7h00 à 18h.

Le marché aux livres anciens et d’occasion, place du Palais de Justice : le plus spécialisé.

Le marché aux livres s’installe dans le beau cadre de la Place du Palais de Justice tous les samedis.

Des nombreux livres anciens, des ouvrages originaux, des éditions rares sont exposés dans ce marché qui fait le bonheur des collectionneurs…

Le marché aux poissons de la place Toja : le plus prisé des cuisiniers.

Profitez des avantages culinaires d’une ville située en bord de mer !

Une multitude de poissons fraîchement péchés aiguisent l’appétit des passants, mais aussi des mouettes et des goélands qui observent de loin ce festin.

Fermeture : Lundi toute la journée.

Le marché aux fruits et légumes de La Libération : le plus niçois.

Aux abords du tramway, les maraîchers vous attendent dans la fraîcheur matinale.

Vous y trouverez des fruits, légumes, fleurs, très beaux poissons et quelques produits de producteurs locaux : miel, fromages… C’est une véritable balade familiale, surtout le week-end, dans ce quartier loin des attractions touristiques. C’est notre coup de cœur et en plus il est juste à côté de l’école !

Fermeture : Lundi.

La chandeleur??

changeDemain, 2 février c’est la Chandeleur.

 

La chandeleur est une fête religieuse catholique qui est célébrée le 2 février. Qu’est-ce qui se passe le 2 février? On mange des crêpes !

Mais quelle est l’origine de cette fête et pourquoi des crêpes pour la Chandeleur, la fête des chandelles ?

On dit que l’église catholique a choisi cette date parce que les gens et surtout les paysans, avaient tendance à participer à des fêtes païennes (non religieuses) pour célébrer la fin de l’hiver et le retour du soleil. Les habitants parcouraient les rues ou les champs avec torches et flambeaux pour apporter fécondité aux récoltes.

La crêpe, parce qu’elle a une forme ronde et une couleur jaune, ressemble au soleil. Donc, manger des crêpes était un culte païen à l’origine.

Dans la religion chrétienne, elle rappelle que Jésus fut présenté au seigneur dans le Temple de Jérusalem quarante jours après sa naissance (selon la loi juive) et où Syméon, le vieillard, déclara en voyant l’enfant Jésus « qu’il était la lumière pour éclairer les nations ».

Du coup, on allume des chandelles comme symbole de purification, on dit que Jésus Christ est notre lumière et on mange des crêpes. Et voilà !

La tradition dit que si vous pouvez retourner les crêpes en les faisant sauter et sans les faire tomber de la poêle, vous aurez de la chance toute l’année. Et n’oubliez pas de faire sauter la dernière crêpe avec une pièce d’or dans la main pour apporter de la richesse dans votre foyer.

Et la recette des crêpes alors !! On a besoin de:

300 g de farine

3 œufs entiers

3 cuillères à soupe de sucre

2 cuillères à soupe d’huile

50 g de beurre fondu

60 cl de lait

5 cl de rhum

Etape 1

Mettre la farine dans une terrine et former un puits.

Etape 2

Y déposer les œufs entiers, le sucre, l’huile et le beurre.

Etape 3

Mélanger délicatement avec un fouet en ajoutant au fur et à mesure le lait. La pâte ainsi obtenue doit avoir une consistance d’un liquide légèrement épais.

Etape 4

Parfumer de rhum.

Etape 5

Faire chauffer une poêle antiadhésive et verser un peu d’huile. Y verser une louche de pâte, la répartir dans la poêle puis attendre qu’elle soit cuite d’un côté avant de la retourner. Cuire ainsi toutes les crêpes à feu doux.

 

Et pour finir une recette de crêpes un peu particulière, à ne pas refaire à la maison!

Petits souvenirs d’automne !

Fall is here!L’automne est une belle saison sur la Côte d’Azur, et à l’école Idiom aussi ! Avant la pluie de ces derniers jours, le soleil a brillé sur Nice et certains de nos étudiants, les plus courageux, se sont baignés jusqu’au 15 octobre !

Alors que s’est-il passé chez Idiom ces derniers temps ?

 

Cet automne, nous avons accueilli des étudiants de notre Programme 50+.  Ce programme, qui s’adresse aux personnes de 50 ans et plus, combine un cours semi-intensif le matin (3 heures de cours de français) et 4 activités les après-midi pour profiter de Nice et sa région. C’est un programme idéal pour ceux qui souhaitent rafraichir leurs connaissances en français et découvrir la Côte d’Azur avec des personnes de leur âge. Nous avons ainsi proposé à nos « Seniors » de visiter Cagnes sur Mer et le musée Renoir, Eze, Monaco, le musée Chagall et ils ont profité d’une dégustation de spécialités niçoises en terrasse, lunettes de soleil sur le nez, chez René Socca.

4 étudiants ont retroussé leurs manches dans notre Programme Abitur, un cours intensif qui s’adresse aux étudiants préparant l’examen Abitur ou la Matura (pays germanophones). C’est un programme totalement adapté aux besoins des étudiants qui passent cet examen de français. Ils ont ainsi pu travailler sur des thèmes de société, sur les classiques de la littérature française ou sur notre bon vieux subjonctif !

6 étudiantes de notre Programme Business ont abordé le vocabulaire du Français des Affaires : organisation et vie de l’entreprise, correspondance commerciale, conversations téléphoniques professionnelles, réunions et conférences, vente et négociation. Pas (trop) le temps de plaisanter !

5 étudiants ont commencé leur apprentissage du français à nos dates élémentaires, et oui chez Idiom on accepte tous les niveaux !

Kim et Sabrina ont toutes deux suivi un cours de Préparation à l’Examen du DELF B2. C’est un programme personnalisé qui combine cours de groupe, cours privés et examens blancs afin d’optimiser les chances de réussite à l’examen. Les professeurs suivent votre progression et vous font travailler vos faiblesses pour être « au top » le jour de l’examen !

Et tous nos autres étudiants ont suivi nos cours de groupe intensifs et exécutifs le matin.

Mais cet automne on a aussi profité du soleil sur notre graaaaaande terrasse, les élèves ont déjeuné dehors et les parasols sont restés longtemps ouverts. Après l’effort, le réconfort : Mona a emmené nos étudiants sur la Croisette de Cannes, dans les ruelles d’Antibes, dans la vieille ville de Nice, à la conquête d’Eze, au bord de l’eau à Villefranche sur Mer, à l’ombre des ruines romaines de Cimiez et à la découverte de L’École de Nice au Mamac.

 

Vous voulez plus d’informations sur un de ces cours, ou vous n’avez plus de doute et vous voulez vous inscrire ?? Rendez-vous sur notre site internet www.idiom.fr ou par mail [email protected]