Parlons d’amour

Parlons d’amour

La Saint-Valentin approche, et qui sait ? Peut-être avez-vous rencontré l’amour pendant votre séjour en France ! Voilà l’occasion parfaite de lui déclarer votre flamme… en révisant votre grammaire!

On vous aide un peu avec quelques exemples pour tous les styles :

Pour les amoureux du subjonctif : Bien que nous soyons très différents, j’ai eu un coup de foudre pour toi ! Il faut que je te dise ce que je ressens, c’est important que tu le saches. Quoi que je fasse, je pense à toi. Où que j’aille, je t’imagine à mes côtés. J’ai envie que nous fassions plus connaissance et que nous passions du temps ensemble.

Pour les amoureux des expressions de temps : Nous nous sommes rencontrés il y a un mois seulement, mais depuis ce moment, je ne pense qu’à toi. Je suis tombé amoureux dès que je t’ai vue. J’ai réfléchi pendant des heures avant de t’envoyer ce message car tu sais, je suis timide ! Je voudrais t’inviter au restaurant vendredi prochain. Je crois que tu travailles jusqu’à 18 heures, je pourrai venir te chercher vers 19 heures ?

Pour les amoureux des pronoms relatifs : Tu es la seule que j’aime et qui fait battre mon cœur, celle dont je rêve chaque nuit et grâce à qui j’ai retrouvé le sourire. Tous les moments que nous partageons sont magnifiques… Oui, tu es bien la seule personne avec qui je voudrais passer le reste de ma vie et pour qui je ferais des folies!

Pour les amoureux des prépositions de lieu : Te souviens-tu ? Nous nous sommes rencontrés à Nice, sur la Côte d’Azur. Je me promenais dans la vieille ville et tu étais assise à la terrasse d’un glacier, en face de l’église sur la place Rossetti. Je me suis assis à côté de toi et nous avons commencé à discuter. Ensuite, nous nous sommes promenés au bord de la mer, puis le long de la Coulée Verte. Nous avons pris beaucoup de photos : devant la fontaine, entre les palmiers, sous les arcades de la Place Masséna… Quelle belle journée ! Maintenant que je suis rentré au Portugal et que tu es toujours en France, tu me manques beaucoup !

Pour les amoureux du conditionnel : Imagine comme nous serions bien ensemble ! Tu serais ma reine et je ferais tout pour te rendre heureuse. Nous partirions souvent en voyage, nous pourrions même faire le tour du monde comme tu en rêves depuis toujours ! Nous aurions une grande maison où nos amis et nos familles viendraient nous rendre visite. On l’appellerait « la maison du bonheur » car là-bas, la vie serait simple et joyeuse, il n’y aurait jamais de problème !

 

Parler d’argent!

Parler d’argent

 

C’est important de pouvoir parler d’argent en français, alors voici quelques expressions du niveau Débutant au niveau Confirmé pour parler de blé/ de thune/ de fric !

Un billet : les billets sont en papier, en France il existe des billets de  5€, 10€, 20€, 50€, 100€, 200€ et même 500€. Mais c’est plus rare ! Tu as vu cet homme…. Dans son portefeuille il a des billets de 100€ ! Il est riche !

Des pièces : dans ma poche j’ai des pièces de monnaie pour payer mon café, des pièces de 1€ ou de 2€. Dans la machine à café de l’école on ne peut mettre que des pièces.

attention : on dit « j’ai beaucoup de monnaie » quand j’ai beaucoup de pièces comme l’oncle Picsou! Bill Gates « a beaucoup d’argent » ce qui signifie qu’il est riche.

Faire de la monnaie : J’ai un billet de 5€ et la machine à café ne prend que des pièces. Je dois donc  « échanger » mon billet contre des pièces c’est-à-dire faire de la monnaie.

Prêter : donner quelque chose à quelqu’un pour un temps déterminé. La banque me prête 50000€ pour acheter une maison. La banque est propriétaire de cet argent, elle me le prête.

Emprunter : quelqu’un me prête quelque chose pour un temps donné. J’emprunte 50000€ à la banque, je dois rembourser chaque mois une somme. Je ne suis pas propriétaire de cet argent, je l’emprunte.

L’appoint : c’est le montant exact à payer. Je dois payer 5.80€ pour le parking et j’ai exactement cette somme, j’ai donc l’appoint.

Dépenser : employer/utiliser beaucoup d’argent pour acheter des choses. J’ai fait les boutiques aujourd’hui et j’ai dépensé beaucoup d’argent.

Être radin : je n’aime pas dépenser mon argent, c’est le contraire d’être généreux ! Marc est radin, il ne veut jamais m’acheter un cadeau d’anniversaire qui coûte plus de 10€ !

En France,  je peux payer:

par carte bancaire (ou carte bleue)

par chèque

en liquide/ en espèces (c’est-à-dire avec mes pièces et mes billets).

 Etre fauché : à la fin du mois, je n’ai plus d’argent sur mon compte, je suis fauché !

8 expressions pour se plaindre de la chaleur comme un français !

8 expressions pour scouverturee plaindre de la chaleur comme un français !

 

C’est bientôt la fin de l’été mais ici à Nice il fait encore chaud, même très chaud, alors voici quelques expressions pour vous plaindre de la chaleur comme un vrai français.

 

1- C’est insupportable !

La chaleur ou les températures sont insupportables. C’est-à-dire que je n’arrive plus à les supporter.

 

2- Je crève de chaud !

Littéralement crever veut dire mourir en langage familier, donc je meurs de chaud. Attention si vous avez pris trop de soleil et que vous êtes malade on a attrapé une insolation. Ne pas confondre avec le coup de soleil qui signifie juste que j’ai été brûlé par le soleil et que ma peau est rouge.

 

3- Je transpire comme un bœuf !

Pas très élégant mais très parlant …. On peut utiliser le verbe transpirer ou suer.

 

4- J’en ai marre de cette chaleur !

C’est bien connu, les français adorent se plaindre pour tout et n’importe quoi… Alors l’expression « j’en ai marre » est essentielle dans votre vocabulaire, on peut l’utiliser tout le temps et pour tout : j’en ai marre de mon patron, j’en ai marre de cette coupe de cheveux …

 

5- C’est la canicule !

Canicule désigne une période de quelques jours où la chaleur est intense même la nuit. C’est ce qu’on appelle dans les autres langues « une vague de chaleur »  mais nous on préfère le mot scientifique de canicule. Parfois vous verrez aux informations « Alerte Canicule » ou « Plan Canicule » ce qui signifie que les autorités vous avertissent des dangers de cette vague de chaleur dans votre région.

 

6- J’en ai ras-le-bol de cette chaleur !

Ras-le-bol signifie que la coupe est pleine : j’en ai assez, je n’en peux plus. Plus fort que le classique j’en ai marre.

 

7- Quel cagnard !

Expression bien du Sud … Le cagnard c’est un endroit fortement exposé au soleil, où il fait très chaud.

Par exemple : on ne veut pas déjeuner en plein cagnard, on se met sous les arbres ! Regarde tous les touristes qui bronzent sur la plage en plein cagnard !

 

8-Vivement la fin de l’été !

Vivement signifie qu’on souhaite qu’arrive rapidement quelque chose. Par exemple : vivement les vacances !!

En général dès les premiers jours du mois de septembre, c’est l’expression qu’on regrette d’avoir utilisée … alors vivement l’été prochain !

 

 Et maintenant vous en savez plus!