Le mois de juillet chez Idiom c’est…

Fall is here!Merci à tous nos étudiants pour ce superbe mois de juillet !

 

Le mois de juillet a été bien rempli chez Idiom …

792 heures de cours de français en groupe ou en cours individuel, 12 exercices sur le subjonctif, 9 sur les pronoms relatifs composés, 28 exposés, 4 chansons étudiées, 22 thèmes de conversation abordés. Mais aussi 198 heures de cours de vocabulaire sur l’argent, l’opinion, la météo, le travail, le caractère ou la maison.

 

7 étudiants dans notre programme Abitur, un cours intensif qui s’adresse aux étudiants  préparant l’examen Abitur ou la Matura (pays germanophones). C’est un programme complètement adapté aux épreuves de l’examen, les étudiants vont pouvoir travailler sur la littérature française ou les figures de styles.

3 étudiantes dans notre programme French for Teachers.  Dans ce programme, les professeurs de français enseignant à l’étranger ont pu approfondir leurs connaissances sur les points les plus complexes de la grammaire française, se familiariser avec les derniers manuels et outils pédagogiques de Français Langue Etrangère et mettre à jour leur savoir sur la culture, la politique, la civilisation et la littérature française.

3 étudiants dans notre programme Business. Ce cours pour les professionnels aborde le vocabulaire du Français des Affaires : organisation et vie de l’entreprise, correspondance commerciale, conversations téléphoniques professionnelles, réunions et conférences, vente et négociation.

9 classes de 10 élèves maximum (ou 4 élèves maximum pour la formule en mini-groupe).

Pas de repos pour certains… !

Mais en juillet, chez Idiom c’est aussi 4 apéros sur la terrasse, une visite guidée du musée Marc Chagall, un après-midi à Cannes (et une expérience de la grève des trains !), une excursion à Monaco, une dégustation de produits niçois, une visite de la vieille ville, une escapade à Villefranche sur Mer et une balade à Cimiez .

14 excursions proposées pas notre partenaire SOFT : paddle à Villefranche, journée en Provence,  baignade en rivière en Italie, cœur riviera, Monaco by night, observation des baleines ou dégustation de vins et fromages.

Une température moyenne de 30 degrés.

Enfin Idiom au mois de Juillet c’est une équipe de professeures incroyables : Eve, Anne-Laure, Sihame, Mona, Elsa, Camille, Hélène, Cécile, Claire, Luminita et Clara !

 

Alors merci à tous nos étudiants du mois de juillet et

bienvenue à ceux du mois d’août !!

 

 

Rencontrez l’équipe d’Idiom: Elsa

elsa Rencontrez l’équipe d’Idiom: Elsa

Elsa est la plus gourmande de nos professeurs, elle est aussi toujours de bonne humeur ! Voici une petite interview pour apprendre à la connaître…

- Pourquoi as-tu décidé de travailler dans le domaine du français pour étrangers?

J’aime aider les autres à apprendre ma langue et à comprendre ma culture. C’est toujours agréable de faire découvrir la culture française autour d’un bon verre de vin ! Je trouve également super d’avoir la possibilité de voyager grâce à mon métier.

- Quelle est la difficulté selon toi quand on veut apprendre une langue étrangère?

On essaie toujours de traduire de sa langue maternelle vers la langue d’apprentissage, mais c’est plutôt contre-productif. Il faut vraiment essayer de se « libérer » le cerveau et de se concentrer sur le sens général.

- Comme professeur, qu’est-ce que tu aimes dans l’enseignement?

J’adore le fait d’échanger avec de nouveaux élèves et de découvrir d’autres cultures. C’est aussi très gratifiant quand les étudiants réussissent à se débrouiller seuls dans la vie réelle et qu’ils nous remercient pour la qualité de notre enseignement (je précise d’ailleurs que j’aime le chocolat et le vin rouge).

- Qu’est-ce que c’est un bon prof pour toi?

Un bon prof c’est quelqu’un qui sait s’adapter aux difficultés de chaque élève, qui se met à son niveau (à sa place) et qui prend le temps d’expliquer clairement les choses.

- On va passer à des questions un peu plus légères. Est-ce que tu as un secret le matin pour avoir la pêche au premier cours à 8h00?

Il faut prendre un petit-déjeuner complet pour être en forme : des œufs, des toasts avec de la confiture, un peu de salade pour les légumes, un grand café pour avoir la patate et un gros câlin pour la tendresse (rires).

- Quel est ton livre de chevet (le livre que tu es en train de lire en ce moment) ?

Je lis actuellement Une autre histoire de la Renaissance, mais je n’ai pas dépassé les 30 pages, parce que c’est un sujet assez complexe et trop sérieux pour l’été. Je pense donc me pencher sur la relecture d’un bon Fred Vargas, la papesse du polar français !

- Et quel est le pays que tu voudrais absolument visiter?

L’Inde, pour le choc culturel ! Ce pays est un mélange d’histoires, de cultures et de religions que j’aimerais découvrir.

- Parlons un peu de Nice maintenant. Qu’est-ce que nos étudiants devront absolument faire dans la région quand ils viendront suivre leur cours chez Idiom?

Je vous conseille absolument de faire le tour de Saint-Jean-Cap-Ferrat : les paysages sont magnifiques et si vous avez de la chance, vous serez le seul à en profiter ! Une randonnée dans la vallée des Merveilles (un parc naturel à 2 heures de voiture de Nice), un peu plus sportif mais tout aussi sympa.

- Et qu’est-ce que tu conseilles de ramener de Nice?

De la farine de pois chiches pour pouvoir faire de la Socca (la célèbre spécialité niçoise) à la maison.

 

 

Rencontrez l’équipe d’Idiom : Laurence, assistante de direction

rencontrez l'équipe d'Idiom _ Laurence

A partir de la réouverture de l’école le 08 janvier, c’est Laurence qui vous accueillera à la réception de l’école et qui sera là pour vous aider dans votre séjour chez Idiom. Voici une petite vidéo et une interview qui vous permettront de mieux la connaître.

- Pourquoi as-tu décidé de travailler dans le domaine du français pour étrangers?

Après mes études, je suis partie en Australie pendant un an et j’ai découvert qu’il y avait un réel intérêt pour la culture et la langue française. J’ai été impressionnée par le nombre d’associations culturelles, de cours et d’évènements francophiles. Donc quand je suis rentrée, c’est naturellement que je me suis dirigée dans ce domaine.

- Quelle est la difficulté selon toi quand on veut apprendre une langue étrangère?

Ça me semble compliqué d’apprendre une langue étrangère sans avoir la chance de s’immerger dans le pays de celle-ci. On apprend la théorie, de la grammaire, du vocabulaire…dans le pays il faut la mettre en pratique. Et après un temps d’adaptation on est capable de saisir les nuances et les expressions qu’on n’apprend pas dans les livres (rire).

- Tu vas donc reprendre le poste d’assistante d’Aurélie. Mais tu as aussi été prof chez Idiom. Comme professeur, qu’est-ce que tu aimes toi dans l’enseignement?

Déjà je suis admirative de ces adultes qui décident d’apprendre une langue qui, il faut l’admettre n’est pas toujours facile. J’aime leur curiosité, leur intérêt. J’aime le fait qu’on puisse échanger sur des sujets parfois sérieux, parfois plus légers.

- Qu’est-ce que c’est un bon prof pour toi?

Quelqu’un qui arrive à se mettre au niveau des élèves, à se mettre à leur place, qui les comprend et qui comprend aussi leurs difficultés.. Quelqu’un de dynamique, parce qu’il faut être dynamique pour enseigner. Quelqu’un qui sait faire rire. Je crois aussi que c’est essentiel de savoir se renouveler.

- On va passer à des questions un peu légères. Est-ce que tu as un secret le matin pour avoir la pêche?

Ah le matin, c’est vrai que c’est dur, surtout quand j’entends à côté de moi mon compagnon qui ronfle, parce que lui, il peut encore dormir deux heures de plus que moi! (rire) Mais mon « secret » c’est juste de prendre un vrai petit déjeuner et une bonne douche.

- Quel est ton livre de chevet (le livre que tu es en train de lire en ce moment) ?

En ce moment, je ne vais pas faire honneur à la littérature française mais c’est la biographie de Keith Richards, le guitariste des Rolling Stones.

- Et quel est le pays que tu voudrais absolument visiter?

L’Argentine! Ça évoque les grands espaces et le bout du monde pour moi.

- Parlons un peu de Nice maintenant. Qu’est-ce que nos étudiants devront absolument faire à Nice, quand ils viendront suivre leur cours chez Idiom?

Flâner (se promener tranquillement)! Flâner! Flâner! Et puis quand il y a le coucher de soleil, aller boire un verre de rosé sur le toit de la terrasse de l’hôtel Boscolo.

- Et qu’est-ce que tu conseilles  de ramener de Nice?fruits-confits-orangettes-chocolat-caisson-t1

Une affiche d’Yves Klein (artiste niçois dont vous trouverez les œuvres au Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice) et des orangettes de chez Auer (confiserie dans le vieux Nice, rue Saint-François de Paul)