12 Französische ausdrücke mit “COEUR”

 12 express15 (4)ions françaises avec le mot “cœur”

La langue française regorge d’expressions imagées, ce mois-ci regardons de plus près 12 expressions construites avec le mot “cœur”.

1. Faire le joli cœur : essayer de séduire, être galant.

Regarde Damien qui offre des fleurs à cette jeune femme, il fait son joli cœur!

2. Avoir un coup de cœur: ressentir une attirance vive et spontanée (pour une personne mais aussi pour une chose).

Quand j’ai visité cet appartement, j’ai eu un véritable coup de cœur (je l’ai adoré et je m’y suis sentie très bien)!

3. Ne pas porter quelqu’un dans son cœur: ne pas aimer quelqu’un.

Cette nouvelle voisine est désagréable, je ne la porte pas vraiment dans mon cœur!

4. Avoir le cœur sur la main (ou avoir bon cœur) : être généreux.

Elise a le cœur sur la main, elle donne son temps et son argent à une association pour les animaux.

5. Faire chaud au cœur: réconforter quelqu’un, lui remonter le moral.

J’ai eu une journée difficile mais quand je suis rentrée à la maison mon mari m’avait préparé un dîner romantique. Ça m’a fait chaud au cœur!

6. Etre de tout cœur avec quelqu’un: soutenir, compatir.

“Je suis de tout cœur avec toi, je sais que tu traverses une période difficile mais je suis là pour toi”.

7. Avoir le cœur gros: être triste.

J’ai le cœur gros, mes amis me manquent!

8. Avoir mal au cœur: avoir envie de vomir.

Dans la voiture je dois toujours regarder la route sinon j’ai mal au cœur !

9. Avoir un cœur d’artichaut: être volage, inconstant en amour.

Luc tombe amoureux d’une nouvelle fille tous les mois, c’est un vrai cœur d’artichaut.

10. Savoir par cœur: avoir très bien appris.

Je connais ce poème par cœur, je peux le réciter parfaitement.

11. Avoir une pierre à la place du cœur ou (avoir un cœur de pierre): être incapable de ressentir une émotion.

Il n’a même pas pleuré pour Titanic, il a vraiment une pierre à la place du cœur!

12. Avoir le cœur bien accroché: supporter les émotions fortes.

Pour sauter en parachute il faut avoir le cœur bien accroché!

Et voila maintenant vous pouvez apprendre ces expressions par cœur!

Schulsystem in Frankreich

couverture-mona-sihame-helene

Septembre c’est le mois de la rentrée, c’est à dire du retour à l’école…. Mais comment fonctionne l’école en France? Voici un petit résumé sur le système scolaire français.

 

 

 

 

 

 

 

L’école Maternelle

Les enfants qui vont à l’école maternelle ont entre 3 et 6 ans.
Les classes sont:
– la petite section
– la moyenne section
– la grande section

Le maître/la maîtresse

Les enfants

L’école Primaire

Les élèves de l’école primaire ont entre 7 et 11 ans
Les classes sont:
-CP    (cours préparatoire)                                – CM1  (cours moyen 1)
-CE1  (cours élémentaire 1)                              – CM2  (cours moyen 2)
-CE2  (cours élémentaire 2)

Le maître/la maîtresse

Les élèves

Le Collège

Les élèves du collège ont entre 11 et 15 ans, ce sont des collégiens (-iennes)
Les classes sont :
-la sixième                                                        – la quatrième
-la cinquième                                                   – la troisième

Le maître et la maîtresse deviennent des professeurs.
A la fin du collège on passe le Brevet des Collèges, le premier diplôme du système scolaire. On passe l’examen dans 4 matières : le français, les mathématiques, l’histoire/géographie et les sciences.

Le Lycée

Les élèves du lycée ont entre 15 et 18 ans, ce sont des lycéens (-éennes).
Les classes sont:
– la seconde
– la première
– la terminale

A la fin du lycée on passe le baccalauréat (le bac). On peut choisir entre un lycée général ou un lycée technique où les études sont plus « concrètes ».

L’Université

Il existe de nombreuses possibilités après l’obtention du bac : BTS, IUT, DUT…
On peut aussi choisir d’aller à l’université pour étudier une discipline.

Les étudiants peuvent alors passer plusieurs diplômes:
– la licence (3 ans)
– le master (5 ans): en général, on rédige un mémoire à la fin de la cinquième année.
– le doctorat (8 ans) : on doit soutenir une thèse à la fin de ses études.

 

Les journées d’école sont ponctuées par les récréations, le moment où les enfants ont une pause dans la cour de l’école.

On a aussi la possibilité de manger le midi à la cantine, en général les enfants ont 1h30 de pause et les collégiens et les lycéens seulement 1h.

Quand les étudiants n’ont pas cours ils peuvent aller au CDI (centre de documentation et d’information) qui est comme une bibliothèque ou un peu plus tard à la BU (bibliothèque universitaire). Ils peuvent aussi aller en salle de permanence (en perm’) où ils travaillent surveillés par les pions (les surveillants).

Un élève qui est insolent avec un professeur, qui bavarde (parle beaucoup) en classe ou qui arrive trop souvent en retard, peut recevoir des heures de colle : il devra rester à l’école en plus de ses heures de cours pour effectuer une punition.

Enfin, l’école est obligatoire entre 6 et 16 ans, pour tous les enfants.

Et maintenant vous en savez un peu plus sur l’école en France!!

Wie man Ursache und Wirkung in Französisch ausdrückt

wie man Ursache und Wirkung in Französisch ausdrückt

If you are going to give the Delf or Dalf exam, or if you have to prepare a presentation for a meeting, it is always useful to know how to express cause and effect to describe properly the overall situation.

Here are about 20 verbs that will help you talk about a phenomenon or a decision and its consequences, either positive or negative.

Pour parler de l’origine d’un phénomène ou d’une décision :

Si vous désirez préciser comment un phénomène s’est développé, d’où vient son origine, vous pourrez utiliser les verbes suivants:

  • motiver : ici on recherche vraiment les intentions ou les raisons qui ont expliqué une décision ou une action

Cette décision a été motivée par une volonté de relancer les ventes.

A votre avis qu’est ce qui a motivé sa décision?

  • attribuer quelque chose à quelque chose ou quelqu’un : on ne parle plus des motivations, des désirs derrière une décision mais on essaie plus de désigner la cause exacte qui  a provoqué cette situation

A quoi peut-on attribuer sa réaction?

Cette réaction est à attribuer à son manque de confiance en lui.

  • être dû à : un synonyme de “s’explique par”

Ce phénomène est dû à la montée du chômage.

  • résulter de : lorsqu’on veut insister sur tout le phénomène qui a entrainé telle ou telle situation

Cette baisse des ventes résulte de la hausse du coût des matières premières.

Pour expliquer les conséquences, le résultat :

  • entrainer : un verbe qui exprime une conséquence directe

La montée des températures entraine une fonte des glaces

  • provoquer : un peu plus fort qu’entrainer

Le mauvais temps a provoqué de nombreux dommages sur la ligne de train.

  • causer : qui produit un problème

Les grèves de train ont causé des embouteillages en ville.

  • pousser : qui stimule quelqu’un à prendre certaines décisions. A un sens plutôt passif puisque la personne agit seulement parce que c’est la situation qui “l’oblige” à prendre cette décision.

La crise économique pousse les entreprises à licencier.

Pour parler de causes positives :

  • conduire : un processus qui vous amène à prendre une décision

Cette expérience m’a conduite à vouloir changer de travail.

  • amener quelqu’un à faire quelque chose : un évènement qui a pour conséquence tel ou tel effet

C’est ce qui m’a amené à vouloir donner une nouvelle impulsion à mon travail, en m’orientant plus vers le relationnel.

  • inciter quelqu’un à faire quelque chose : influencer quelqu’un

Son licenciement l’a incité à monter sa propre entreprise.

Pour parler de causes négatives :

  • empêcher : ne pas autoriser une situation

Le brouillard a empêché les avions de décoller

  • contraindre : une situation qui nous oblige à faire quelque chose

La baisse du chiffre d’affaire a contraint l’entreprise à réduire ses effectifs.

  • abîmer, endommager : ce qui entraine une dégradation

La tempête a endommagé de nombreuses maisons et de nombreux bâtiments.

L’accident a abîmé la voiture.

  • perturber : ce qui gêne le fonctionnement normal

La grève a perturbé la circulation des trains.

  • dérégler : quand quelque-chose perd le contrôle

La pollution et les activités humaines dérègle le climat.

  • aggraver : qui rend plus pénible, plus grave

Plus il parle et plus il aggrave sa situation.

Pour parler de conséquences positives :

  • favoriser : qui rend plus facile

Ces mesures favorisent le commerce.

  • améliorer : qui rend meilleur, qui augmente les qualités

Les travaux ont amélioré l’appartement.

  • faciliter :  qui rend plus facile

Les séjours linguistiques en immersion complète facilitent l’apprentissage des langues.

  • contribuer à : qui permet de rendre quelque chose réalisable

Les nombreux parcs de la ville contribuent à rendre la ville plus agréable.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer