Et maintenant vous en savez plus…

AL_Et maintenantIn unserer Rubrik “Et maintenant vous en savez plus…” erklären unsere Lehrer grammatikalische oder orthographische Schwierigkeiten sowie (typisch) französische Aussagen…

Bonne (petite) leçon!!

Aujourd’hui, nous allons voir les onomatopées, vous savez ces bruits qu’on croit identiques dans toutes les langues mais qui en fait changent dans chaque pays.

Par exemple, quand on se fait mal, on peut dire Aïe ! ou Ouille !

Ouille, je me suis fait mal!

Aïe, je me suis brûlée !

Si vous entendez les Français dire Atchoum ! c’est parce qu’ils vont éternuer.

Atchoum ! ça y est, je suis enrhumée !

Quand on dit Bah !, c’est plutôt pour exprimer l’indifférence ou l’insouciance.

Bah ! ne t’inquiète pas, ce n’est pas grave !

Berk ! exprime quant à lui le dégout :

Berk, cette soupe est vraiment dégoûtante !

Si on veut exprimer un faible enthousiasme, Bof ! est parfait.

Alors comment c’était le film ? Bof, pas génial !

Si vous entendez Boum ! c’est que quelque-chose est tombé par terre.

Tu as entendu ce gros boum? quelque chose a dû tomber!

Chut ! est le petit mot utilisé pour demander le silence.

Chut taisez-vous!

Quand un français imite le bruit Dring dring ! c’est pour signifier que quelque chose sonne.

Il y a quelque chose qui sonne, tu n’entends pas les dring dring?

Euh ! s’entend souvent en début ou en milieu de phrase pour exprimer l’embarras ou l’hésitation

Euh, je suis désolée. 

Je ne sais pas encore…Euh…je vais réfléchir et je vous rappelle.

Hahahaha ! ou Hihihihi ! ça c’est pour exprimer le rire (souvent redoublée)

Hahahah, tu nous feras toujours rire !

Vous avez certainement déjà entendu un Français dire Hein ! ou Hein ?. Cela permet en fait de montrer qu’on a pas compris quelque-chose ou alors qu’on est vraiment surpris par quelque-chose.

Hein, qu’est-ce que tu dis ?

Hé là ! exprime une mise en garde

Hé là ! faîtes attention, c’est ma voiture !

Hop Hop! Hop là ! : s’utilise pour dire « dépêchez-vous »

Hop hop les enfants ! dépêchez-vous !

Hourra ! ou parfois même Hip hip hip hourra est un petit cri qui marque l’enthousiasme, comme quand son équipe préférée de foot a gagné.

Hourra, ils ont gagné !

Miam-miam ! est la version française de Yummy, cela veut dire qu’un plat semble délicieux et qu’on a faim.

Miam, miam, ce gâteau a l’air délicieux !

Ouf !  exprime le soulagement

Mes examens sont finis, ouf ! je suis enfin en vacances !

Le très célèbre Oh la la ! exprime l’étonnement

Oh la la, c’est pas possible ! Quelle histoire !

Ohé ! sutilise pour interpeler, pour appeler quelqu’un

Ohé, Katherine ! Je suis là !

Plouf ! c’est le bruit d’un objet qui tombe dans un liquide

Plouf ! le chien est tombé dans la piscine.

Toc ! toc ! : c’est comme ça qu’en français, on imite le bruit quand quelqu’un frappe à la porte.

Toc!Toc! qui est là?

En français, les klaxons des voitures font Tut tut !

Tut ! tut ! allez plus vite !

Youpi ! est une exclamation qui exprime la joie

On va à New-York pour les vacances ! Youpi ! Je suis super contente !

Enfin quand on a oublié quelque-chose ou que quelque-chose ne marche pas comme prévu, on va utiliser Zut ! 

Zut, j’ai oublié ma carte d’identité à la poste

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui!!!

 

Der Karneval von Nizza

13Un des grands évènements de Nice en hiver est le carnaval qui aura lieu cette année, du 13 février au 1er mars. Trois semaines de fêtes, pendant lesquelles les petits et les grands s’amusent. Le thème de cette année : la musique.

Mais au fait, en quoi consiste le carnaval de Nice?

Il est bien différent en effet du carnaval de Venise, de Cologne ou de Bâle. Si, bien sûr, tout le monde se déguise, la vraie caractéristique du carnaval de Nice ce sont ses chars avec ses grosses têtes en papier mâché qui ont toujours une tonalité satirique et se moquent un peu de l’actualité.

 

En plus des chars, l’autre spécificité, est la bataille des fleurs qui a lieu deux fois par semaine avec des chars couverts de fleurs produites dans la région de Nice. De très jolies mannequins jettent des fleurs aux spectateurs. Il faut le voir, c’est vraiment magique! Tout comme aussi les corso illuminés du soir… Ces spectacles sont payants sauf si vous venez complètement déguisés. Il y a aussi de grands spectacles gratuits  pour l’ouverture et la clôture du carnaval.

Dernière caractéristique du carnaval de Nice, c’est la course Carnaval Run pendant laquelle il faut courir 5 ou 10 km déguisés et en musique. La course des 5 km sera vraiment une fête avec des obstacles carnavalesques et un concert sur la place Masséna pour accueillir les participants à leur arrivée!  

2

     16Un peu d’histoire…

Le carnaval de Nice est ancien puisqu’il date de 1873. Pendant la Belle époque, quand Nice accueillait tous les artistes et l’aristocratie d’Europe pendant l’hiver, il était d’ailleurs considéré comme le plus important carnaval du monde. Aujourd’hui, il reste le plus important carnaval en France et mélange traditions niçoises et traditions des autres carnavals du monde, notamment du Brésil, de l’Amérique latine ou d’Italie.

14Les carnavaliers

Ce sont les bénévoles qui depuis des années fabriquent et sculptent les chars du carnaval qui forment ” le corso carnavelesque”. Même si ce n’est pas leur travail car tous ont un autre métier à côté et font cela pendant leur temps libre, ils ont un vrai savoir faire. Au printemps de chaque année, le thème du prochain carnaval est annoncé, et en secret, près du quartier du port, ils commencent à créer les chars qui feront rêver les enfants à l’hiver prochain. Les chars et les grosses têtes doivent respecter certaines règles propres à l’imagerie du carnaval de Nice. Ils doivent toujours ainsi garder ce côté satyrique qui se moque de l’actualité politique et sociale. C’est pour cela qu’on retrouve souvent des grosses têtes représentant le président de la République ou des grands dirigeants européens.

7Le roi du carnaval

Dans le corso, la figure bien sûr très attendue chaque année, est celle du Roi du Carnaval. Le vendredi de l’ouverture du carnaval, il arrive seul sur la place Masséna pour prendre les clés de la ville et annoncer le début du carnaval. Il restera sur la place pendant toute la durée du Carnaval. Le dernier jour, le roi défile tout seul sur la place Masséna puis est porté sur un bateau et brûlé sur la mer. Un grand feu d’artifices au dessus de la Baie des Anges marque alors la fin du carnaval.

 

Le carnaval de Nice, c’est donc un évènement qu’il ne faut pas rater en hiver.

Pour vous donner un avant-goût, regardez la vidéo ;).