L’équipe d’Idiom…Mona

Nous avons posé 10 questions à notre équipe pédagogique…chaque mois nous vous présenterons les réponses :) Bonne lecture!

 

10 questions Mona10 questions à…Mona

 

1)     Pourquoi es-tu fasciné par les langues et surtout par la langue française ?

J’ai grandi avec plusieurs langues et dialectes, donc la fascination pour les langues s’est imposée à moi.

Je trouve la langue française mélodieuse, musicale, intéressante, poétique. Je trouve aussi que la difficulté de la langue l’enrichit.

 

2)     Pourquoi est-il important pour toi d’enseigner la langue et la culture française aux étudiants étrangers ?

Comme je suis fascinée par la langue française, j’aimerais la transmettre. Enseigner, c’est un partage culturel. Souvent les élèves ont peur de la langue à cause d’une mauvaise expérience pendant leur apprentissage, c’est-à-dire qu’ils étaient confrontés à des complexités ou difficultés linguistiques qui les ont démotivés. L’enseignement du français comme langue étrangère (FLE) est une méthode efficace d’enlever cette appréhension pour la langue. Le FLE rend le français plus accessible. Donc, le défi est de donner la motivation, l’intérêt et la confiance d’apprendre le français.

 

3)     Qu’est-ce que c’est un « bon prof » pour toi ?

Quelqu’un qui sait transmettre, qui s’adapte au public, qui capte l’intérêt des élèves. En effet, ce n’est pas quelqu’un qui a seulement le savoir, c’est quelqu’un qui sait transmettre son savoir.

 

4)     As-tu encore un souvenir de ta meilleure expérience linguistique ?

Je n’ai pas une expérience spécifique à laquelle je pense. Pour moi, c’est la satisfaction quand je vois qu’un étudiant a bien compris ce que je viens d’expliquer. Par exemple le subjonctif est un sujet qui stresse souvent les étudiants, mais j’essaie de l’expliquer de manière simple et logique et quand je vois que les yeux des élèves commencent à briller, alors je sais qu’ils ont compris.

 

5)     Quel est ton rituel le matin pour avoir la pêche  – au plus tard – à 8h ?

Quand je mets mon pied dehors mon lit, alors je suis déjà heureuse, car je sais que je peux profiter d’un nouveau jour et que je vais voir mes collègues au travail.

 

6)     La langue française a-t-elle changé beaucoup au cours de ces 10 dernières années ?

Le français a bien sûr beaucoup évolué. Le français d’aujourd’hui n’est plus celui de Molière. La langue française est plus simple, plus modifiée, mais quand même, elle a toujours gardé son caractère. Je suis contente que le français ne soit pas la langue internationale, car sinon elle se serait appauvrie. Parce que surtout dans le monde professionnel, la connaissance de l’anglais est considérée comme évidence. Tout le monde devrait le – plus au moins- maîtriser. Par contre, savoir parler et écrire la langue française est resté un atout.

 

7)     Qui aimerais-tu rencontrer un jour ?

Je n’ai pas une personne en particulier que j’aimerais rencontrer. C’est plutôt faire la connaissance de quelqu’un qui me surprend.

 

8)     Quel livre se trouve-t-il sur ta table de nuit ?

« Broderie » de Marjan Sartrapi. C’est une femme iranienne qui écrit avec plein d’humour sur la résistance féminine dans un milieu oppressé.

 

9)     Quel pays aimerais-tu visiter ?

Il y a beaucoup de pays que j’aimerais encore découvrir. J’espère avoir une longue vie pour faire le tour du monde J

 

10) Qu’est-ce qu’il faut absolument faire quand on séjourne à Nice ?

Il faut ouvrir les yeux et mettre ses sens en éveil. Il faut profiter de tout : du soleil, de la mer, de la gastronomie etc.

 

 

Et maintenant vous en savez plus…

Pour fêter le week-end de Pâques qui arrive, voici quelques expressions autour de Pâques et des animaux et objets de Pâques : les lapins, les cloches, les poules.AL_Et maintenant

 

Mais d’abord connaissez-vous l’expression :

A Pâques ou à la Trinité ?

Cela veut dire probablement jamais, à une date indéterminée.

 

Les deux animaux fétiches de Pâques, sont les lapins et les poules, alors nous vous donnons quelques expressions avec ces animaux :

 

Poser un lapin

C’est quand vous donnez un rendez-vous à quelqu’un et que vous le faîtes attendre pour rien parce-que finalement vous n’allez pas au rendez-vous.

 

Ex : Mona m’a encore posé un lapin, c’est pas possible !

 

C’est un chaud lapin

Ça c’est plutôt négatif…c’est quand un homme aime un peu trop les femmes et qu’il est un peu trop un Dom Juan ;) !!!!

 

Si vous aimez bien votre femme, vous pouvez aussi l’appeler Mon lapin…ou Ma poule mais pas sûre qu’elle apprécie ;)Une poule c’est une femme, une « nana » mais c’est pas toujours flatteur d’être la femelle d’un poulet.

 

Surtout ne lui dîtes pas Quelle cloche !

Car en Français familier, quand une personne est une cloche ça veut dire qu’elle est un peu trop naïve, un peu stupide…