On connait la chanson : Grand Corps Malade, Roméo kiffe Juliette

 roméo kiffe julietteDans cette rubrique, nous vous ferons découvrir chaque mois un de nos coups de cœur musicaux pour vous faire apprendre le français en musique.

Aujourd’hui, écoutons la chanson « Roméo kiffe Juliette » interprétée par Grand Corps Malade.

Grand Corps Malade, alias Fabien Marsaud, est un auteur slameur français né dans la banlieue nord de Paris. Sa grande taille (1m92) le destinait à une carrière sportive mais un terrible accident dans une piscine à l’âge de 20 ans mit fin à ses espoirs de carrière et faillit lui coûter l’usage de ses jambes. Alors qu’on lui avait annoncé qu’il serait probablement paralysé à vie, il réussit quand même à remarcher, après une longue bataille d’un an. C’est à ce terrible évènement, que fait référence son nom de scène « Grand Corps Malade ».  Porté par l’amour des mots, il commence à écrire des chansons depuis l’âge de 15 ans, et écrira beaucoup pendant sa convalescence. Il se tourne notamment vers le slam, cet art de déclamer des textes poétiques a cappella et tente activement de le développer en région parisienne. En 2006, un de ses amis lui propose de transcrire ses textes en musique et c’est ainsi que sort son premier album. Très vite, cet album rencontre un franc succès qui lui vaut notamment deux victoires de la musique. Au fil des albums, il fait connaitre le slam aux français et devient l’icône du slam en France.

Les textes qu’il déclame sans les chanter, accompagné de quelques instruments sont dotés d’une grande poésie et allient le français soutenu au français argotique des jeunes. La chanson que nous vous présentons, « Romé kiffe Juliette » illustre parfaitement ce mélange des genres. Reprenant la célèbre histoire d’amour de Roméo et Juliette, l’artiste a décidé de l’adapter aux temps et aux conflits religieux modernes. Juliette et Roméo ne vivent plus dans la belle Vérone mais dans une cité parisienne, et Juliette appartient à une famille juive tandis que Roméo est de confession musulmane. Malgré les adultes qui veulent les séparer, nos deux jeunes amoureux parviendront à s’échapper, petite entorse à Shakespeare…

Vous trouverez les paroles en bas de la chanson.

Bonne écoute à tous!

Voici juste une petite aide pour comprendre les mots en argot:

  • kiffe : mot « jeune » qui veut dire « aimer »
  • pros : (abréviation) professionnels
  • darons : (argot) parents
  • vénèr : (argot, verlan) énervé
  • fout : (vulgaire) s’en foutre de : ne pas se soucier de
  • clandé : (argot, abréviation) clandestin
  • bifton : (argot) argent
  • galère : (argot) avoir des difficultés
  • pote : ami
  • se tirent : (se tirer) partir

 

 


Grand Corps Malade – Roméo kiffe Juliette (Clip… par Hip-HopRai

paroles Roméo kiffe Juliette – Grand Corps Malade

 

Testez votre vocabulaire sur les vacances : quel voyageur êtes-vous?

 couverture quel voyageur êtes-vousDans cette rubrique, vous pourrez tester votre vocabulaire grâce aux quiz que nous avons créés pour vous.

Aujourd’hui, pour célébrer les vacances, voici un petit test de personnalité qui vous permettra de travailler le vocabulaire des vacances d’une manière plus amusante! Découvrez donc quel type de voyageur vous êtes au fil de nos questions.

Prêts? A vous de jouer!!

Bonne chance!

Quizz Quel type de vacanciers êtes-vous ?

Et maintenant vous en savez plus…

couvertureDans notre rubrique « Et maintenant vous en savez plus… »,  nos professeurs vous expliquent des difficultés grammaticales et orthographiques, des expressions (typiquement) françaises…

Bonne (petite) leçon!!

Pour la leçon d’aujourd’hui, nos professeurs vous ont préparé une petite fiche sur la nominalisation. Et oui, pas toujours facile de savoir comment créer des noms. Alors voici quelques petites astuces pour former les noms à partir des adjectifs ou des verbes.

 

 

Une première façon de former les noms, est de partir d’un verbe.

Les mots à partir des verbes

Les mots en -ction :

Ils se forment souvent à partir des verbes en uire/ir :

détruire : la destruction

instruire : l’instruction

agir : l’action

Attention : ces mots sont féminins !

Les mots en -tion/sion/ssion :

Les verbes en -der qui expriment la décision donnent souvent des mots en -sion :

décider : la décision

persuader : la persuasion

dissuader : la dissuasion

Attention : ces mots sont tous féminins

Les verbes en -er de communication donnent souvent des mots en -tion/ation :

informer : l’information

communiquer : la communication

expliquer : l’explication

comprendre : la compréhension

Enfin d’autres exemples à partir de verbes en -er :

démissionner : la démission

Les mots en -age

Beaucoup de verbes en -er donnent des mots en -age qui décrivent en général une action (souvent liée au tâches ménagères)

laver : le lavage

nettoyer : le nettoyage

repasser : le repassage

mais aussi le verbe chômer ( = ne pas travailler) qui donne le mot chômage

Attention, si le mot  » ménage » existe,  le verbe ménager n’existe pas ;)

ou un mot utile quand on achète des vêtements :

essayer : essayage (les cabines d’essayage)

Même si ces mots ont un « e » final, ils sont tous masculins!

Les mots en -ment

Ils se forment souvent aussi à partir des verbes en -er

fonctionner : le fonctionnement

enseigner : l’enseignement

réchauffer : le réchauffement (climatique par exemple)

mais aussi à partit de certains verbes en -ir qui fonctionnent comme « finir »:

accomplir : l’accomplissement (par exemple, vos accomplissements professionnels)

jaunir : le jaunissement (des feuilles)

rougir : le rougissement

refroidir : le refroidissement (climatique)

Les mots en -ure

Ils se forment souvent à partir des verbes suivants :

ouvrir : l’ouverture

fermer : la fermeture

clôturer : la clôture

Les mots en -ence et -ance

Ils se forment souvent à partir des verbes suivants :

souffrir : la souffrance

exister : l’existence

On peut aussi former des noms à  partir des adjectifs

Les mots à partir des adjectifs

Les mots en -té :

Voici quelques exemples formés en général à partir des adjectifs au masculin :

bon : la bonté

beau : la beauté

et d’autres un peu plus compliqués :

méchant : la méchanceté

anxieux : l’anxiété

Attention : ces mots en -té sont féminins

Les mots en -ce

Ils se forment partir des adjectifs en -ent/ant et sont très nombreux :

négligent : la négligence

violent : la violence

innocent : l’innocence

résistant : la résistance

insolent : l’insolence

intelligent : l’intelligence

important : l’importance

Les mots en -esse

Souvent à partir des adjectifs suivants au féminin :

vieux/vieille : la vieillesse

gentil/gentille : la gentillesse

tendre : la tendresse

Enfin on peut aussi former des noms à partir des participes passés.

Les mots à partir des participes passés :

Les participes passés des verbes en -er peuvent donner des mots en -ée :

arrivé : l’arrivée

pensé : la pensée

destiné : la destinée

percé : la percée (quand un produit devient très populaire, on parle par exemple de percée des produits biologiques)

Attention : ces mots en -ée sont féminins

Alors, c’est un petit peu moins compliqué pour vous maintenant?