20 expressions pour communiquer ses sentiments

Savoir exprimer ses sentiments est fondamental pour parler en français.

 Voici 20 expressions qui vous sauveront la vie au DELF/DALF et…dans toutes les discussions avec les Français ;)

exprimer ses sentiments et émotions

Pour exprimer la surprise

« Ça alors? »: cette expression exprime vraiment la surprise pure.

Ça alors, c’est exactement la même voiture que la mienne!

« La vache! «  exprime à la fois le choc ou alors l’admiration.

La vache, qu’est ce que ça pique ce plat indien!

La vache, tu dessines très très bien!

Pour exprimer la résignation :

Ces deux expressions expriment toutes les deux la fatalité, la résignation. « Tant pis » est un peu l’équivalent de « dommage » ou « ce n’est pas grave ». « C’est la vie » exprime encore plus la fatalité : c’est l’idée qu’on ne peut rien faire contre, que c’est inévitable.

Tant pis!

Il n’y plus de places pour aujourd’hui. Tant pis, je vais essayer d’en acheter pour le concert de demain.

C’est la vie!

Qu’est-ce que tu veux? c’est la vie, c’est comme ça, on ne peut rien changer!

Pour exprimer la déception :

Quand quelque chose ne se passe pas comme prévu, vous pouvez utiliser ces trois expressions suivantes :

- « Quel dommage! » désigne plutôt le regret :

Tu ne peux pas venir avec nous? Quel dommage!

- « Zut! » et « Mince! » sont des expressions de français familier mais non vulgaire, qui traduisent l’insatisfaction

Mince, le magasin est fermé!

Zut, je me suis encore trompé de route.

Pour exprimer l’énervement :

Quand vous avez atteint la limite de votre patience, vous pouvez vous exclamer : « J’en ai marre! »

J’en ai marre, tu ne m’écoutes jamais!

J’en ai marre! Ma voiture est tombée en panne pour la deuxième fois, cette semaine!

Pour exprimer la compassion :

S’il est arrivé quelque chose de triste ou de désagréable à un(e) ami(e), vous pouvez compatir à ses malheurs en disant : « Ma pauvre! » ou « Mon pauvre! » (à Nice, on dit même simplement « Oh, pauvre! »).

- On m’a volé mon vélo, ce matin!

Oh, ma/mon pauvre!

Pour consoler :

Pour consoler ou rassurer quelqu’un qui est très triste ou très inquiet, vous pouvez lui dire « Ça va aller! », suivi même d’un « Ne t’en fais pas! » ou « Ne vous inquiétez pas! ».

- Ne t’en fais pas, ça va aller. Je vais me débrouiller toute seule.

Et si jamais, vous avez fait une plaisanterie et que vous vexez involontairement, vous pouvez rassurer la personne et vous excuser en disant « mais non je rigole! ».

Pour exprimer la joie :

Quand quelque chose que vous vouliez profondément se passe, vous pouvez exprimer par exemple votre joie en disant

« Je suis trop content!« . Dans le français familier des jeunes, « trop » remplace souvent « très ».

Je suis trop content, j’ai réussi mon permis!

« Génial! » va s’utiliser pour commenter quelque chose de très positif qui arrive à un(e) ami(e).

« - Ça y est! j’ai été prise dans l’entreprise que je voulais!

- Mais c’est génial!

Pour exprimer l’indifférence:

Quand vous voulez faire comprendre que cette chose n’a aucune importance pour vous, de manière énervée ou alors neutre, vous pouvez utiliser ces deux expressions « Je m’en fiche! » ou « ça m’est égal! ». En fonction du ton de la voix que vous utiliserez, ces expressions peuvent être plus ou moins fortes et traduire la colère plutôt que l’indifférence.

- Tu préfères manger chinois ou japonnais, ce soir?

- Comme tu veux. Personnellement, je m’en fiche!

ou

- Tu préfères qu’on se voie à 16h00 ou à 17h00?

- Ça m’est égal! c’est la même chose pour moi.

Pour exprimer le manque d’enthousiasme :

Si on vous propose de faire une sortie qui ne vous inspire pas énormément, vous pouvez utiliser l’expression : « Bof! » qui signifie que vous n’avez pas très envie de faire cette chose.

- Ça te dit d’aller voir le dernier « Star wars »?

- Bof! Je ne suis pas une fan des films de science fiction!

Pour exprimer la fatigue physique ou psychologique :

Quand vous êtes vraiment très fatigué physiquement parce que vous avez fait beaucoup de sport ou beaucoup travaillé, ou alors quand vous êtes vraiment arrivé à la limite, au niveau psychologique, par rapport à une situation ou une personne, vous pouvez utiliser l’expression : « Je n’en peux plus! ».

 » J’ai couru pendant 1 heure, sous le soleil! Je n’en peux plus! Je suis épuisé! »

 » Je n’en peux vraiment plus de cette situation! Il faut absolument trouver une solution! Ça ne peut plus continuer ainsi! ».

Pour exprimer la tristesse ou la nostalgie :

Si par exemple, vous êtes dans une période un peu difficile, et que vous avez l’impression que tout est impossible, vous pouvez dire : « J’ai le cafard! ».

« – Il me manque trop! J’ai le cafard aujourd’hui »

Pour exprimer le dégoût :

Enfin pour montrer que vous n’aimez vraiment pas quelque-chose, que vous êtes même dégouté, vous pouvez utiliser : « Berk! » (attention, surtout pas chez vos familles d’accueil ;)

Par exemple, si on vous propose de manger les nouveaux apéritifs à la mode, des insectes, vous pouvez vous exclamer :

« – Berk, jamais! Ça me dégoute! »

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

20 expressions pour utiliser le subjonctif comme un français

20 expressions avec le subjonctif

20 expressions pour utiliser le subjonctif!

Ah le subjonctif! Ce temps si compliqué qui fait peur à tout le monde. Malheureusement ce n’est pas un snobisme de la langue française. Dès le niveau intermédiaire, il faut que vous l’utilisiez parce qu’il fait partie du français de tous les jours.

Pour l’utiliser comme un francophone et impressionner les Français, voici 20 expressions à mémoriser, qui se construisent avec le subjonctif, et que vous pourrez utiliser dans la conversation avec les francophone.

1. Je voudrais que tu viennes avec moi chez Marc.

2. J’aimerais bien qu’on aille en Croatie cet été.

3. Il faut absolument que j’aille chez le coiffeur!

4. Je suis heureuse que tu ais pu venir!

5. Je suis contente que tu viennes avec nous!

6. Ça me fait vraiment plaisir que vous ayez pu venir.

7. J’apprécie qu’il fasse tous ces efforts.

8. Je suis désolé que ça ne t’ait pas plu.

9. Je suis triste qu’il parte.

10. Je suis déçue qu’on ne puisse pas partir tous ensemble.

11. C’est dommage que ce soit annulé.

12. Je suis surprise qu’il ne t’ait pas encore répondu.

13. Ça m’étonne qu’il ait réagi comme ça.

14. Ça m’énerve qu’elle réagisse comme ça.

15. J’en ai marre que mes voisins fassent du bruit!

16. J’ai peur qu’il ne puisse pas venir.

17. Je ne crois pas que ça soit possible.

18. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée.

19. Il est possible qu’on vienne vous voir en août.

20. Je ne suis pas sûre qu’on puisse venir.

20 expressions avec le subjonctif

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les activités de la semaine

couverture Monaco

Jeudi 29 juin, Mona emmènera nos étudiants à la découverte de Monaco.

 Une petite promenade qui vous plongera dans les ruelles élégantes de la Vieille Ville autour du Palais et le glamour de Monte Carlo avec son casino et ses hôtels de luxe.

Rendez-vous Jeudi à 13h40 à l’école.

Enregistrer

Enregistrer